Location-bretagne.info est votre site de petites annonces de Locations de vacances en Bretagne. Il est dédié a ceux qui recherchent une location de particulier à particulier pour des vacances en Bretagne comme des gites, maisons, appartement. Et il s’adresse aussi aux propriétaires qui peuvent diffuser gratuitement leur annonce. Partout en Bretagne, vous trouverez sûrement ici vos Locations de Vacances.

Un bol à oreilles, un ciré, une marinière ou même une boite de sardines, on reconnaît le Finistère à travers ses produits. Grands classiques et marqueurs identitaires du département, ces objets sont indémodables et indétrônables. Les années passent et pourtant ils ne prennent aucune ride. Cultes, ils sont aussi des rappels permanents du bon air iodé finistérien et de séjours bretons mémorables. La crise sanitaire aura prouvé qu’il est bon de se retrouver autour de valeurs communes et de passer plus de temps ensemble. Les arts de la table ont retrouvé leur véritable sens. On cuisine en famille, on prend le temps de dresser une jolie table, on mise sur des moments de partage et d’échanges… Les petits plaisirs simples de la vie, tout simplement.

Je porte la Marinière Armor Lux

Le classique revisité

Véritable symbole du style à la Française, la marinière fait carton plein et cela depuis 1938 ! Armor Lux, basé à Quimper, maîtrise sa chaine de fabrication : tricotage, teinture, patron, coupe, peu importe la déclinaison des célèbres rayures, la marinière est un classique indémodable. Pour y ajouter un côté plus pop, Armor Lux s’est associé depuis quelques années à Nolwenn Le Lay, artiste quimpéroise aux multiples talents. Spécialiste du verre et de déclinaisons d’objets du quotidien, elle donne un coup de jeune au traditionnel vêtement ! L’objectif ? Faire de chaque marinière une pièce unique !

Je m’enveloppe dans le ciré jaune Cotten Concarneau et la vareuse Le Glazik Quimper

Fier représentant du Finistère lors de l’exposition du « Fabriqué en France » à l’Elysée en janvier dernier, le ciré jaune Guy Cotten est un indémodable. Iconique, le plus connu des cirés est au Finistère ce que la petite robe noire est à Chanel, un inconditionnel. Au-delà du ciré « star », Guy Cotten a au fil des ans développé de nouveaux modèles dont la vareuse, basique de la mode marine en collaboration avec Le Glazik, fabricant quimpérois historique des cabans bretons.

ILS FONT L’ACTU! Guy Cotten, s’est associé à Le Minor pendant la crise sanitaire, les deux marques ont lancé la fabrication de masques en tissu.

Je prends mon petit-déjeuner dans le bol à oreilles….

Qui n’a jamais rêvé d’avoir le traditionnel bol à oreilles et prénom dans son placard ? Imaginé par Henriot il y a près de 200 ans sur les bords de l’Odet, à Quimper, le bol à oreilles ou « bol breton » se revisite un peu plus chaque jour par divers artistes et céramistes locaux ! Valérie Leroux est une de ces artistes qui dédie 100% de son temps à son métier qu’elle adore et elle a entrepris de retravailler le bol, souvenir des vacances d’été passées en Finistère. Avec son mari, ils conçoivent chaque jour de manière artisanale des centaines de pièces : assiettes, vases, bouteilles, lampadaires et bien d’autres..! Une fois l’argile façonnée puis cuite, Valérie peint ses créations et les vend dans son atelier de Concarneau.

Je m’habille 100% finistérien avec À l’aise Breizh

Sacs, tasses, pochettes, bavoirs, torchons, vêtements, et même sur le pare-brise des voitures, on reconnait la marque finistérienne à sa bigoudène emblématique ! Véritable star locale mais aussi nationale, la marque créée par Erwann Créac’h ne cesse de décliner cette femme à la coiffe impressionnante. De plus, pour une production toujours maîtrisée, le linge de maison est une production 100% finistérienne. Arts de la table, objets du quotidien, textiles tout y passe pour le plus grand bonheur des Finistériens mais aussi du reste des Français !

ILS FONT L’ACTU! Suite à la fermeture de ses 20 boutiques, et pour faire face à la pandémie nationale de COVID-19, la marque a développé une gamme de masques homologués Afnor. Chaque jour ce sont entre 500 et 700 masques qui sortent de l’atelier de Morlaix. Opération blanche pour la société car tous les bénéfices sont reversés à la Fondation de France !

Je mange ma boîte de sardines de la Compagnie Bretonne

Depuis 4 générations, les produits de la mer sont travaillés à Douarnenez dans la plus pure tradition par La Compagnie Bretonne. La famille Furic, à l’oeuvre depuis 1920 maîtrise l’art de la conserverie, un métier à part entière qui nécessite un savoir-faire et beaucoup de rigueur. Depuis sa création, l’entreprise a évolué et de nouvelles recettes ont vu le jour. C’est avec une profonde envie d’innover que la famille Furic a revu son image pour dynamiser la marque et favoriser la lisibilité des emballages. Elle est bien décidée à conserver les valeurs qui ont fait sa notoriété !

ILS FONT L’ACTU! « Les Sardines solidaires » ont vu le jour pendant la crise du COVID-19. Plusieurs conserveries finistériennes se sont associées pour permettre l’envoi de dizaines de milliers de boîtes de sardines aux soignants, principalement dans les régions les plus touchées par le virus.

LA BOUTIQUE INCONTOURNABLE Penn sardin – Les spécialistes de la sardine à Douarnenez

J’achète la petite boîte bleue de pâté Hénaff

we Pâté Hénali

GARANTI I H PUR POR

Entreprise du patrimoine vivant, Henaff se concentre d’abord sur les conserveries de légumes avant l’arrivée du célèbre pâté en 1915. C’est notamment sa petite boîte bleue qui le rend si reconnaissable ! Aujourd’hui plus que centenaire, la société se tourne vers l’avenir et est d’ailleurs l’une des deux seules marques françaises à pouvoir exporter des produits à base de viande vers les Etats-Unis. Du côté mer, Hénaff s’est associé à Apak fin 2018 pour l’élaboration d’un « pâté de la mer », de quoi revenir aux racines pour cette entreprise ancrée en Finistère.

ILS FONT L’ACTU! En mars, face au COVID-19, la production de Hénaff a fait des bonds, de l’ordre de 20 % pour la petite boîte bleue et de 50 % pour certaines références de pâté.

J’habille ma cuisine du linge de table Le Minor

Plus ancienne bonneterie bretonne encore active, Le Minor, créé en 1922 est LE spécialiste des vêtements inspirés de l’univers marin. Mais pas seulement ! Sur la rivière de Pont l’Abbé, la marque à l’hermine propose aussi du linge de table brodé et imprimé en collaboration avec de nombreux designers. Les motifs et produits ont évolué, pas le savoir-faire ! Depuis 90 ans, tout est brodé exclusivement à la main ou à la Cornely guidée main.

Je porte fièrement le Finistère avec la collection Glazik Challenge

Le Glazik Challenge a été lancé il y a deux ans. Le but ? Rassembler autour d’un projet commun et réinventer un motif de broderie emblématique de la culture finistérienne. Plus de 250 ambassadeurs et partenaires ont participé et c’est finalement le design d’Alexandrine Lavergne qui avait remporté la compétition ! Avec ses 3 Finistériennes élégamment vêtues du costume traditionnel du pays Fouesnantais, Bigouden et de Plougastel Daoulas, le Finistère est bien représenté : l’une fait du surf, une autre des crêpes et la troisième joue du biniou ! C’est la société Breizh Mod qui a été missionnée pour la réalisation d’une collection textile autour du motif gagnant en broderie ou sérigraphie. Créée en 2014, elle prône des valeurs de mode éthique et durable pour hommes et femmes, et souhaite valoriser la filière textile régionale et ses acteurs.